La chorale éphémère des Saisies

Aujourd'hui, exceptionnellement, je ne vous parlerai pas de l'Ensemble Vocal de Gignac mais d'une chorale, éphémère, qui se forme chaque été à l'occasion d'un stage d'une semaine aux Saisies en Savoie.

Et si je choisis de vous parler de cette chorale en particulier c 'est parce qu'elle est dirigée par l'un des deux chefs de choeur de l'Ensemble Vocal de Gignac, Pascal Veillé. Cette année (comme c'était déjà le cas l'année passée) quelques choristes de Gignac se sont joints à lui afin de participer à cette formidable aventure humaine.

Pascal Veillé, chef de choeur de la chorale éphémère

Durant toute la semaine qui vient de se dérouler, une soixantaine de choristes amateurs venus de tous horizons (choristes de l'Ensemble Vocal de Gignac, choristes des chorales locales : le bonheur est dans le chant, la chorale du Beaufortain et mêmes touristes totalement néophytes ou pas) se sont retrouvés pour répéter pas moins de quinze chants lors de sessions quotidiennes de 2H30.


Il y eut des moments joyeux et d'autres plus difficiles tout au long de ces répétitions. Il fallut parfois que le chef, Pascal Veillé, sévisse mais toujours dans une très grande bienveillance et dans le souci de porter chaque pupitre toujours plus loin, toujours plus haut au summum de ses possibilités! Et, au final, il eut bien raison de jouer son rôle de chef car le résultat fut assez mémorable.


Les éphémériens ont présenté, lors d'un récital de fin de stage, vendredi 3 août, le fruit de leur travail.


Un travail qui fut très largement salué par un public venu massivement les encourager et les applaudir en la chapelle Notre-Dame de Haute-Lumière.

Après le concert, l'ensemble de la chorale éphémère s'est réuni, une dernière fois, pour partager un buffet et le verre de l'amitié car oui! C'est bien de partage et d'amitié dont il est question ici tant les instants vécus ensemble furent intenses, tant les liens créés en une semaine furent forts.


Depuis quelques années que cette chorale se forme, chaque été, des liens sincères et profonds se tissent entre les participants qui promettent à chaque fois de se retrouver bien vite.


Chère chorale éphémère des Saisies, ce verre de l'amitié, partagé vendredi, n'est pas un adieu. Ce n'est qu'un au revoir!


Un immense merci à toutes les personnes qui ont oeuvré, au quotidien, pour faire de cette semaine un moment inoubliable.

A l'année prochaine !

CG

Posts à l'affiche
Posts Récents